L’idée d’être plus respectueux de l’environnement peut se faire à différents niveaux de votre habitation. Aujourd’hui, ce sont les meilleures techniques à adopter pour faire zéro dans la salle de bain que nous allons voir. Ce sont des idées toutes simples qui révolutionneront votre quotidien, vous feront économiser de l’argent tout en étant écologique. 

Du savon et shampoing solide 

Le shampoing et le gel douche sont les premiers éléments qui polluent le plus dans la salle de bain. En les remplaçant avec du savon et du shampoing solide ; vous réduisez vos déchets de façon considérable. Leur fabrication ne nécessite pas l’usage de flacon ou contenant en plastique. En plus, ce sont des produits d’hygiène adaptés à tout le monde. 

Aussi, il ne sera pas nécessaire d’en acheter un pour chaque membre de votre famille. Il existe même des savons qui peuvent servir à la fois pour le corps et les cheveux. C’est un choix très respectueux de la planète, car il ne génère aucun déchet. L’emballage utilisé pour les savons et shampoings solides est entièrement recyclable ou biodégradable. 

Les lingettes et cotons réutilisables 

Le coton et les lingettes sont aussi des éléments les plus polluants dans la salle de bain. On en utilise souvent pour nettoyer le visage tous les soirs ou pour se barbouiller en cas de besoin. 

Pour produire zéro déchet avec cette catégorie de produit, il y a les cotons et lingettes réutilisables. Ils sont conçus pour éliminer toutes les saletés présentes sur la peau sans l’agresser. Ils se lavent à l’aide de savon, puis sont de nouveau réutilisable une fois sec. Pour le lavage, vous avez le choix entre un lavage à la main ou à la machine. Ce sont des produits très simples d’entretien.  

La brosse à dents recyclable

 La brosse à dents est l’un des accessoires de la salle de bain qui génère autant de déchets qu’un shampoing ou gel douche dans un flacon. 

Pour que le vôtre soit écologique, il existe des brosses à dents conçues avec des matériaux écologiques et recyclables. En ce moment, ce sont les brosses à dents en bois ou en bambou qui ont la cote. Ils sont vendus en lot et ne génèrent aucun déchet une fois qu’ils ne sont plus utilisables. Ils peuvent être recyclés afin d’obtenir un nouveau produit ou un nouvel objet.

Le dentifrice solide

En moyenne, un foyer peut utiliser entre 1 et 2 tubes de dentifrice tous les mois. À grande échelle, cela représente un taux de déchet important en plus des autres sources de polluants que l’on peut repérer dans la salle de bain. 

Pour que le brossage de temps ne soit plus une source de pollution, il y a le dentifrice solide. Il est simple à utiliser et convient à chaque membre de la famille même les enfants en bas âges. Il suffit de frotter votre brosse à dents dessus pour obtenir de la pâte. 

Le coton-tige réutilisable ou l’oriculi

En moyenne, on utilise 2 cotons-tiges au quotidien pour se nettoyer les oreilles. Ce qui représente une part importante de déchets sur le long terme. Pour y remédier, il suffit d’adopter le nettoyeur d’oreille à la japonaise ou l’oriculi. Il s’agit d’un petit bâtonnet en métal ou en bois destiné au nettoyage des oreilles. 

Normalement, il n’est pas nécessaire d’introduire un objet à l’intérieur de ces derniers, car ils ont un système de nettoyage naturel. L’utilisation d’une lingette ou coton réutilisable suffit pour nettoyer la partie externe de ces derniers. L’oriculi est à utiliser de temps en temps en cas de besoin.